• CGT APF 1

     

    ELECTIONS DANS LES

    STRUCTURES APF

    AVOIR DES ELUS CGT POUR PORTER LES INTÉRÊTS DES SALARIÉS

     

     

    Vous allez prochainement élire vos représentants du personnel dans votre établissement. Des délégués du personnels (DP) et comités d’entreprise (CE). Les DP portent les revendications individuelles et collectives des salariés auprès de la direction de l’établissement, (négociation des congés, aménagement d’emploi du temps, demandes formations…). Les DP peuvent être amenés à défendre un salarié en difficulté.

     

    Les CE sont obligatoirement consultés pour toutes les modifications d’organisations de votre établissement, et sur les orientations économiques et sociales ainsi que la gestion du personnel et les conditions de travail (sécurité, matériel, rythme…). Les CE gèrent les Activités Sociales et Culturelles, c’est une somme annuelle à distribuer pour : des chèques vacances, des billets cinémas …, mais aussi la possibilités d’aides ponctuels pour des salariés en difficultés financières.

    images.jpg-elections-3

    Pour exercer le mandat DP, vous bénéficiez de 10h/mois de délégations et 20h/mois pour les élus CE à effectuer dans la structure ou à l’extérieure sans justification préalable à l’employeur. Vous bénéficiez également d’un budget pour votre fonctionnement.

     

    Au premier tour des élections DP et CE, seules les organisations syndicales peuvent présenter des candidats. Être élu CGT c’est :

     

    - Être soutenu dans son mandat par les autres élus CGT APF de votre département avec des réunions régulières des élus

     

    - Bénéficier du soutien et d’informations claires de la part des structures CGT locales

     

    - La possibilité d’être désigné Délégué Syndical avec des droits en temps supplémentaire

     

    - Bénéficier de formations pour votre mandat prises en charge par la CGT

     

    - La possibilité d’être informé et de faire relayer vos demandes ou interrogations à la direction générale de l’APF à Paris par votre Délégué syndical Central CGT

    elections_pro

    L’APF a été contrainte de créer des CE pour tous ses salariés. Un CE doit rassembler un collectif de 50 salariés au moins. Pour ce faire il a fallu regrouper des structures pour un CE commun.

     

    Vous trouverez sur le site : www.cgtapf-cn.fr à la rubrique élections un modèle de tract de votre région avec les regroupements de CE

     

    ELECTIONS A L’APF EN OCTOBRE VOTEZ ET FAITES VOTER CGT !

     

    rose-zehner-

    Pour défendre vos droits et faire aboutir vos revendications

    Contactez la CGT / Syndiquez vous

    Contact : Mathieu PIOTRKOWSKI Délégué Syndical Central CGT APF

    mathieupiotr@wanadoo.fr   (06 72 19 39 76

    :www.cgtapf-cn.frUnknown.jpeg https://www.facebook.com/cgtapf.cgt


    votre commentaire
  •  fondentete_113752

     Les salariés de l’apf

    Le 1erMai : dans la rue

    Pour gagner, Tous ensemble ! 

     

     

    Depuis plusieurs années les conditions de travail se dégradent dans tous les établissements de l’APF. Le travail des salariés n’est pas reconnu à sa juste valeur et la prise en charge des usagers se dégrade.

     

     

    Casse de la CCN51, gel des salaires, licenciement, suppression de primes en EA … depuis de nombreuses années la direction refuse en bloc les revendications CGT en NAO, c’est encore le cas pour 2014 et la CGT a refusé de signer un protocole vide.

     

    La nouvelle direction générale semble poursuivre la politique menée par la précédente, pour cause nous savons bien que seule la mobilisation des salariés permettra d’obtenir des avancés.

    LA CGT ENTEND BIEN CONSTRUIRE CETTE MOBILISATION AVEC TOUS LES SALARIES DE L’APF.

     

    Le pacte de responsabilité avec les 30 milliards de cadeaux au patronat reste maintenu. Et le nouveau gouvernement continu en proposant « zéro cotisations » sur les bas salaires. Ces cotisations sont notre salaire ! Elles financent notre santé et nos retraites mais aussi nos établissements. Ces baisses vont se répercuter sur nos budgets et c’est encore les salariés qui vont payer l’addition.

    LA CGT dit STOP !!

     

    En 2010 des millions de salariés se sont mobilisés contre le recul de leurs droits à la retraite aux côtés de la CGT. C’est le chemin de la rue que nous devons retrouver, seule perspective pour imposer une politique qui réponde aux attentes du monde du travail.

    L’urgence est d’engager un mouvement social d’ampleur pour s’opposer frontalement à la politique du gouvernement. C’est par la convergence des luttes  de tous les salariés, avec toutes les organisations syndicales que nous réussirons.

     

    Le 1er Mai, n’est pas un jour férié comme les autres. Après la répression sanglante de salariés en grève à Chicago pour la journée de 8 heures le 1er mai 1886, le 1er mai est devenu  partout dans le monde la journée internationale de lutte des travailleurs !

     

    Faisons de ce 1er mai le tremplin pour une mobilisation sociale d’ampleur !

    La CGT APF appelle Tous les salariés et leur famille à manifester le

     

     1er mai 2014 lieux et horaires des manifs dans vos UD

     

    Pourle retour à la CCN51 !

    Pour des primes dignes en EA !

    Pour gagner une autre répartition des richesses !

    Pourgagner une augmentation générale de tous les salaires !

    Pour pérenniser et développer notre système de protection sociale !

    Pourle retrait du pacte de responsabilités !

                

    vote-cgt
     

    ELECTIONS A L’APF EN OCTOBRE VOTEZ ET FAITES VOTER CGT !

     

    Pour défendre vos droits et faire aboutir vos revendications

    Contactez la CGT / Syndiquez vous

    Contact : Mathieu PIOTRKOWSKI Délégué Syndical Central CGT APF

    mathieupiotr@wanadoo.fr  

    (06 72 19 39 76

    :www.cgtapf-cn.fr

     https://www.facebook.com/cgtapf.cgt

    Le 1er Mai 2014 APF


    votre commentaire
  •  

     

    images.jpg-main-217x150

    Tract cgt/apf  mercredi 26 février 2014

     

    CCN51 : CFDT, CFTC & CGC

    ENTERINE LES RECULS

    PAR LA SIGNATURE D’UN AVENANT AVEC LA FEHAP

     

    LA LUTTE POUR UN SOCLE DE DROIT PERENNE DOIT CONTINUER     

     

    Jeudi 20 février, CFDT, CFTC et CGC ont signé avec le directeur général de la FEHAP, l’avenant n°2014-01, qui reprend les éléments de la recommandation patronale avec quelques modifications et avancées  mineures (comparatif Recommandation/Avenant en Pièce Jointe).

     

    Contrairement à ce que prétend la FEHAP, cet avenant ne vient pas restaurer la CCN51 mais entériner les reculs institués par la recommandation patronale. Les améliorations par rapport à la recommandation patronale sont marginales, certains points y sont même moins favorables.

     

    L’évolution de l’ancienneté passe d’un gèle de trois ans à un gèle de deux ans, alors même que les 1% par an de la CCN51 ne permettaient pas à nos salaires de suivre le cour de l’inflation.

     

       Attention les avantages individuels acquis continuent de s’appliquer !  

     

    On peut remarquer une subtile ligne qui est un véritable cadeau aux cadres.  L’intégration du complément technicité dans la prime d’ancienneté qui peut faire bondir le salaire des cadres de plusieurs centaines d’euros brut en fonction de leur ancienneté et niveau de rémunération. Voilà la philosophie qui a animé ces robins des bois qui ont signé l’avenant : prendre au bas salaires pour donner aux hauts salaires !

     

    La CGT exige le :

    RETOUR AUX DIPSOSITIONS PLUS FAVORABLES (fériés, ancienneté ...)

     

    RATTRAPAGE ET AUGMENTATION DES SALAIRES (Indices & pt fehap)

     

    Plus que jamais, il nous faut accentuer le combat pour notre convention collective, avec une réelle stratégie revendicative. Il manque 0,04 % à la CGT pour être majoritaire à la FEHAP avec FO. Cela représente 43 voix. Cela aurait permis de faire opposition à tout avenant au rabais et d’imposer à la FEHAP de revenir à un socle conventionnel  pérenne avec de réelles garanties sociales.

     

    A l’APF nous trouverons ces voix aux prochaines élections et plusieurs milliers d’autres pour faire en sorte que la CGT soit majoritaire.


    votre commentaire
  • FOYER APF DU PETIT PLAN

    Souffrance au travail, burn-out, les conséquences d’un management nocif aux salariés et aux résidents

    993022_10152243710552489_2045511502_nSOUTIEN A LA DEMARCHE DES ELUSPOUR UN TRAITEMENT DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

     

     

    Depuis son ouverture en 2009, les conditions de travail des salariés sont difficiles et ne cessent de se dégrader au foyer APF du petit plan.

    La mauvaise organisation du travail, le sous-effectif, le manque de moyens alloués aux professionnels et l’absence de coordination pluridisciplinaire de la direction génèrent de graves disfonctionnements.

    Nous vivons au quotidien le mal être des usagers et des salariés, les conflits se multiplient et sont aggravés par une absence totale de projet d’établissement.

    Depuis son ouverture les démissions, inaptitude, accidents de travail se multiplient rien qu’en 2013, 13 salariés ont quittés l’établissement.

    Suite à l’intervention des DP, l’inspection du travail et la médecine du travail sont intervenus reprochant de grave dysfonctionnement à la direction. La pression sur les DP de l’établissement est continue et s’estaggravée depuis qu’ils ont transmis le 30 janvier un signalement des risques psycho-sociaux à la direction de l’APF régionale et nationale.

    Le 19 février une cellule de traitement est organisée par la DR en présence du délégué syndical central CGT. Nous saluons cette initiative et souhaitons qu’elle aboutisse rapidement au règlement de la situation.

     

    POUR LA FIN DU MANAGEMENT AGRESSIF DE LA DIRECTION

     

    EN SOUTIEN A LA DEMARCHE DE TRAITEMENT RPS

     

    POUR UNE AMELIORATION DES CONDITIONS DE TRAVAIL

     

    POUR LES RESPECT DES INSTANCES & l’ANNULATION DES SANCTIONS DONT SONT VICTIMES NOS ELUS

     

    CGT APF section de la résidence du petit plan

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    1898055_10152243708452489_368317969_n
     
     

    votre commentaire
  • Bonjour à toutes et tous

     


     Compte rendu de l'audience au prud'homme concernant le Dr Kassis


     
    6 février 2014 Audience en départage au prud'homme Dr Kassis

    Le 3 juillet 2012 le docteur Kassis se donnait la mort sur son lieu de travail au foyer résidence
    APF du Maine à Paris. Il avait été licencié en mars par l'APF après plus de 22 ans d'exercice au sein de l'établissement. Il continuait à s'occuper des résidents qui lui avait conservés  leur confiance à titre libéral au sein de l'établissement.

    Il avait engagé une procédure prud'homal contre l'APF que ses ayants droit poursuivent aujourd'hui. Après un premier renvoi, se tenait le 6 février 2014 l'audience en départage devant le conseil des prud'hommes de Paris. L'avocat du Docteur Kassis a dénoncé sur le fond et sur la forme le licenciement ainsi qu'un harcèlement moral ayant conduit le docteur Kassis au suicide. LAPF continu à nier tout lien entre le suicide et les conditions de travail et alors que le management est dénoncé de longue date par les salariés et la section syndicale de l'établissement la directrice et son fonctionnement sont toujours en place.

    Je me suis rendu à l'audience avec la délégué syndical de l'établissement pour soutenir la veuve du docteur Kassis et ses enfants.

    La délibéré est prévu le 4 avril nous vous tiendrons au courant des conclusions.

    Pour rappel ci-joint le tract que la CGT a diffusé en septembre 2012 à ce sujet.

    Fraternellement

    Mathieu PIOTRKOWSKI
    Délégué Syndical Central CGT
    de l'Association des Paralysés de France

    Tract-APF-13-sept

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique