• 9 avril 2015 - Affiche 60 x 80

    votre commentaire
  • Bonjour à toutes et tous,
     
    Depuis plusieurs mois, les élus et militants Cgt de l'EA de Choisy, sont mis en difficultés, deux d'entre eux, se sont vu proposer des missions longues hors de l'établissement.
    Cela est illégal pour des élus du personnel, après menace de sanction, la direction est revenu sur la mise à disposition.
     
    Pour les deux autres camardes, le comptable et le responsable de projet de l'EA, une procédure de licenciement a été engagé. Ces procédures nous apparaissent  caduques tant sur la forme que sur le fond. Concernant le délégué syndical CGT après deux mises à pied successives qui ont duré plus de 4 mois. Il vient d'être réintégré après un 2eme avis négatif de l'inspection du travail sur son licenciement.
     
    Nous avons demandé auprès de la DG l'arrêt immédiat de ces procédures. Une majorité de collègues se sont mobilisés à l'occasion des entretien préalable à sanction en débrayant avec rassemblement dans l'établissement.
     
    Cette solidarité doit continuer.
     
     
    Fraternellement


    Mathieu PIOTRKOWSKI 
    Délégué Syndical Central CGT
    de l'Association des Paralysés de France
    Tel : 06 72 19 39 76
    tract v2tract v2é
    IMG_5199

    votre commentaire
  • Tract UNESCO 2
    Tract UNESCO 2

    votre commentaire
  • Bonsoir à toutes et tous,

    Article Sud Ouest Grève APF 24 01 2015
     
     
     
     
     
     
     
    Je vous livre quelques nouvelles de la situation au Service informatique de Pessac.
    Jeudi soir après 2 jours de grève consécutifs, le Directeur du Service Informatique (DSI) du siège est reparti à Paris sans avoir rencontré les salariés.
    Alors que les salariés avaient l'espoir d'une négociation dès le vendredi matin, il leur a clairement été dit qu'il fallait arrêter le mouvement et que le DSI ne les rencontrerait que le mardi.
    La grève a été reconduite vendredi, les salariés ont demandé une rencontre dès le lundi. Vendredi en début d'après midi, une de nos collègues élue CE et DP CGT au SI de Pessac recevait une convocation pour un  entretien préalable à sanction.
     
    J'ai immédiatement exigé de la DG le retrait de cette convocation qui était clairement une pression en lien avec le mouvement et une entrave au droit de grève. 
    Nous avons rédigé un communiqué de presse sur le mouvement envoyé aux média via l'Union Départementale CGT de la Gironde (un encart est paru samedi et un article doit être rédigé lundi avec la venue des journalistes sur place)   L'UD CGT 33 a dit qu'elle saisirait l'inspection du travail et les services de la préfecture pour entrave au droit de grève dès le lundi.
    Les collègues de Pessac ont voté la reconduction de la grève lundi.
     
    Face à cela le DSI du Siège à accepté de venir dès lundi matin et la DRH m'a laissé un message pour m'avertir que la convocation de notre collègue serait levé dès lundi matin.
     
    Nous ne connaissons pas le résultat des négociations qui auront lieu lundi mais nous pouvons dores et déjà saluer la détermination de nos collègues. Nous voyons que le rapport de force paye car l'APF a très peur de ce qu'il passe au SI de PESSAC.
     
     
     
    Fraternellement

     

    Mathieu PIOTRKOWSKI 
    Délégué Syndical Central CGT
    de l'Association des Paralysés de France
    Tel : 06 72 19 39 76
     

    votre commentaire
  • logo-cgt[1]

    GREVE RECONDUCTIBLE AU

    SERVICE INFORMATIQUE

    DE PESSAC

    A TRAVAIL EGAL SALAIRE EGAL

    Tract CGT SI PESSAC

     

    Depuis ce 21 janvier les salariés du Service Informatique (SI) APF de Pessac sont en grève reconductible. Chaque jour les salariés sont appelés à débrayer de 9H30 à 11H30. La CGT APF appellent l'ensemble des salariés du SI APF à suivre le mouvement et à se mobiliser massivement. 2 jours consécutifs, 21 salariés (70% de l'effectif présent se sont mis en grève) et celle-ci est reconduite demain.

     

    Depuis plusieurs mois une réorganisation est en projet, la consultation des salariés et des instances sont insuffisantes et surtout les conséquences sociales incertaines.

    Par ailleurs les salariés du SI de PESSAC dépendent du mémento des conditions d'emploi du siege et comme pour la majorité des salariés de ce statut aucune grille de salaire n'est disponible.

    Une partie des analystes a été augmentée une autre non et les salariés dans leur ensemble demande la fin

    de cette injustice.

    Les salariés du SI APF et la CGT demandent

    -  La revalorisation des salaires  des Analystes Programmeurs à 2100,00 € brut.

    -  La revalorisation globale sur la base d’une grille des salaires pour tous les salariés et non à la carte et individuellement.

     

    - L’ouverture de négociation avec un calendrier préci

     

     

     

     

    logo-cgt[1]

    Pour défendre vos droits et faire aboutir vos revendications

    Contactez la CGT / Syndiquez vous

    Contact :

    Fabrice VERDELET Elu CE et CCE SI APF PESSAC

    fabrice@verdelet.net (06 51 60 17 58

    Mathieu PIOTRKOWSKI Délégué Syndical Central CGT APF

    mathieupiotr@wanadoo.fr   (06 72 19 39 76

    :www.cgtapf-cn.frUnknown.jpeg https://www.facebook.com/cgtapf.cgt


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique